Les hommes battus. Maltraitances et violences envers les hommes : Et si on brisait le tabou ?

302 vues

Les hommes battus. Maltraitances et violences envers les hommes : Et si on brisait le tabou ?

Une réalité, plus qu'une minorité comme on pourrait le croire. Si bien les femmes sont de loin, le plus touchées par la violence conjugale, les hommes ne restent pas moins de victimes de ce type d'agissements. Car finalement la violence n'a pas de genre, c'est un comportement humain qui peut toucher n'importe qui dans n'importe quel milieu.

La maltraitance exercée par des femmes envers les hommes reste le même mécanisme que celui utilisé par les hommes envers les femmes.  Chantage, humiliations, manipulation, emprise psychologique, isolement, honte, lui faire perdre la confiance en soi, menaces, …

Tout cela est bien souvent accompagné de violences physiques telles que des griffures, des gifles, des objets jetés à la figure, des coups de poing, des coups de pied, etc. Certaines femmes vont jusqu'à compenser leur manque de force physique par l'utilisation d'un objet pour frapper leur compagnon.

Dans le cas des hommes battus, c'est bien plus pernicieux de s'en sortir, car la plupart des hommes ont honte d'en parler ou d'assumer publiquement qu'ils sont des hommes battus. Cela parce que la société perçoit très mal cette réalité et préfère la nier.

L'homme est censé être le sexe fort et donc en aucun cas il ne peut subir des violences, car il peut se défendre. Mais tout le problème est là aussi, s'il se défend, bien souvent après avoir été poussé à bout par leur compagne, c'est eux qui se retrouvent punis. S'il porten plainte, il subis des moqueries, des incompréhensions et souvent son dossier est classé sans suite.

Les hommes victimes de violences domestiques, sont rabaissés ou traités des cons tant par la société de manière générale ainsi que par les autorités lorsqu'ils portent plainte.

Pour toutes ces raisons, les vrais chiffres du nombre d'hommes maltraités sont très difficiles à obtenir, car la plupart d'entre eux n'osent pas en parler. Pour eux, le phénomène est identique à celui des victimes d'abus sexuels, ils finissent par croire que c'est leur faute ou bien craignent les conséquences de leur entourage, car les moqueries et autres viendraient se rajouter à la souffrance qu'ils subissent déjà au quotidien.

Les statistiques officielles de cas déclarés démontrent qu'au moins 27% des cas de violences conjugales concernent des hommes et de ce pourcentage, 17% deviennent des cas mortels.

La formule pour mieux comprendre l'ampleur de cette violence bien souvent ignorée, saurait celle-ci :

  • Tous les 3 jours, une femme décède sous les coups de son conjoint.
  • Tous les 14,5 jours, un homme décède sous les coups de sa conjointe.

Selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, 149 000 hommes (contre 398 000 femmes) ont été victimes de violences au sein de leur couple entre 2012 et 2013.

10 % des femmes maltraitées portent plainte, alors que seulement 3% des hommes osent le faire.

Il existe aussi très peu d'institutions ou mesures mises en place pour protéger ces hommes qui sont tout aussi des victimes. Cependant, on peut se réjouir, car les choses évoluent malgré tout dans le bon sens. À Malines, il existe déjà l'association SOS Hommes Battus qui a été fondé en 2009. Elle reçoit environ 2 500 appels et mails chaque année.

À Liège, un N° d'écoute gratuit : 0800/30 030.

Sur Internet et le marché il existe beaucoup des ressources telles que des vidéos, des livres, des podcasts et autres qui en parlent de cette violence conjugale, de la manipulation, des pervers.es narcissiques et autres sujets liés à ce fléau et guident pour mieux s'en sortir.

Pour avoir plus des détails sur ce sujet, découvrez le podcast MUY CALIENTE ???? avec Angie Billion

N’hésitez pas à vous abonner pour tout savoir et suivre toutes ses aventures.

Abonnez-vous sur Spotify, Deezer, iTunes ou sur l’app SIS radio ou ici sur le site Web sisradio.be

Pour vous abonner sur Spotify c’est par ici : https://open.spotify.com/show/0iGVPanT7Om7GuydtBLMXe?si=Mdgw-CgcRHOG-CDfA0vNQA&dl_branch=1

Et sur Deezer, voici le lien : https://deezer.page.link/ZAPSsvGdk3oyPsJHA

Likez aussi notre page FB @sisradioofficiel et n’oubliez pas de liker la page FB d'Angie